• Tasson

    Isabeau de Porcelet

    Amédée dit Tasson
    Je m’appelle Amédée et je suis né un matin brumeux de printemps en l'an 1172, dans une vallée du Chablais alors tenue par la maison de Savoie. Ma famille vit de l'exploitation du bois et d'un peu d'élevage. Nous ne sommes pas aussi riches que les Pasquier qui colportent des marchandises à travers les montagnes, mais nous vivons heureux à l'orée de la forêt.

    Je braconne un peu, cela améliore l'ordinaire de la famille. Bien sûr, je ne m'en vante pas, les moines de l'abbaye d'Aulps où je chasse ne verraient pas d'un bon œil que je truffe leurs bois de pièges.

    Lors du mariage de mon frère, je rencontre celle qui va devenir ma femme et descends la rejoindre en Provence pour l'épouser. Nous vivons depuis sous le chant des cigales avec nos quatre merveilleux enfants.

    C
    'est sans conteste mes années passées à poser des pièges et à guetter le gibier aux affûts qui m'a permit de rentrer au service de la maison Porcelet comme Verdier. Je suis chargé de surveiller la maraude et les délits commis sur les terres de sire Guilhem, mais je supervise aussi les serfs dans l'entretien de son patrimoine forestier.

    J'aide parfois mon seigneur à traquer les brigands et vagabonds sur ses terres. Ça n'est pas que je sois un redoutable Miles, mais je ne suis pas maladroit au couteau ou au bâton...



    Si on m'a surnommé Tasson, c'est que tel le blaireau, je suis aussi sociable que teigneux, surtout si on me cherche noises...

     

    Tasson

    Tasson

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :